VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

AIX MARSEILLE METROPOLE FRENCH TECH will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing. Please let us know all the ways you would like to hear from us:

You can change your mind at any time by clicking the unsubscribe link in the footer of any email you receive from us, or by contacting us at camille@amft.io. We will treat your information with respect. For more information about our privacy practices please visit our website. By clicking below, you agree that we may process your information in accordance with these terms.

We use MailChimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to MailChimp for processing. Learn more about MailChimp's privacy practices here

Chiffre d'affaires
0
Nombre de personnes
10 - 50
Année
2011
Incubé / Accéleré
Oui
Incubateur impulse.
1

Contact

Pierre-Yves Thoulon - Directeur général
1200 Avenue Olivier Perroy, 13790 Rousset, France

Crosslux

Le Pitch

Crosslux développe un vitrage photovoltaïque semitransparent destiné à apporter une énergie d’appoint au bâtiment ; ce vitrage est intégré à une solution complète de simulation d’impact visuel et thermique, de conversion de courant, de câblage et de contrôle informatique. Les cibles client privilégiés sont les architectes, bureaux d’études et constructeurs.

Fondée en juin 2011, Crosslux développe un vitrage photovoltaïque semitransparent à destination du bâtiment (principalement tertiaire). Basé sur une technologie classique « couches minces » de type CIGS, ce vitrage peut se substituer aux éléments d’enveloppe classique du bâtiment tel que murs rideaux, fenêtres fixes ou ouvrantes, impostes, allèges ou ombrières.
Les taux et motifs de transparence peuvent être ajustés à la fabrication et varier d’un vitrage à l’autre, le rendement énergétique (typiquement 50Wc/m2 pour 50% de transparence) étant bien entendu inversement proportionnel au taux de transparence.
Avec un prix marché estimé aux environs de 500€ du mètre carré posé en 2020, le retour sur investissement se fait en quelques années (classiquement 5 à 6 ans sur le pourtour méditerranéen, cette durée pouvant varier en fonction du coût du kWh électrique local et étant à mettre en rapport avec une durée de vie typique d’une trentaine d’années).
Le vitrage peut ainsi être utilisé comme une source propre d’énergie d’appoint au niveau du bâtiment, simplifiant l’atteinte des niveaux requis par les différentes règlementations énergétiques et permettant de ne pas sacrifier le confort utilisateur sur l’autel des économies d’énergie.

Après avoir racheté les équipements et la technologie de Nexcis, Crosslux entre aujourd’hui dans une phase de pilote industriel, avec la réalisation d’un petite ligne de fabrication de démonstrateurs à l’échelle ¼ (300x600mm2) d’ici la fin 2016, suivie en 2017 par l’installation d’une usine de vitrage en dimension 600x1200mm2 d’une capacité initiale de 10.000m2 annuels, qui sera étoffée à l’horizon 2019 pour passer à 100.000m2 annuels.
Cette première étape ouvrira la voie à une internationalisation du business de Crosslux, passant par la réplication d’unité de productions destinées à servir un marché régional (le vitrage se transporte peu, étant lourd et fragile), en partenariat avec des investisseurs et des industriels locaux. Des premiers contacts sont d’ores et déjà établis en Chine, et en Amérique du Sud ; une prospection est démarrée sur le pourtour méditerranéen.

Autres startups dans les même domaines d’activités