VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

Près d’une trentaine de start-up d’Aix-Marseille ont participé au VivaTech 2017

VivaTech 2017 a fermé ses portes samedi en fin d’après-midi après 3 jours d’événements pour plus de 5000 start-up provenant de 106 pays. Organisé par Publicis en partenariat avec le journal « Les Échos », VivaTech, dont c’était la seconde édition, se veut le rendez-vous incontournable de la technologie en Europe avec pour objectif de promouvoir l’innovation responsable. Au programme: réalité virtuelle, intelligence artificielle, démonstrations, rencontres et débats pour trois jours d’événements dédiés à l’innovation et aux jeunes projets.

Trente-huit start-up sur le stand de la Région PACA

Sur 160 m² de superficie, ce ne sont pas moins de 38 start-up parmi les plus innovantes de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui étaient présentes sur le stand de la région PACA dont une quinzaine d’Aix-Marseille ; 3D Rudder, AixSonic, Fenotek, Green Cityzen, iProtego, Ironova, Kalyzée, Bug Bounty, Novathing, O²Quant, Racer SAS, Synertic, Take&Buy, Unigrid Solutions et WideWebVR.

Des start-ups qui ont présenté aux professionnels, investisseurs, partenaires et public tout leur savoir-faire en matière d’innovation au cours d’une cinquantaine de « pitches » durant trois jours et de nombreux rendez-vous BtoB. Rappelons que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ambitionne de devenir la 1re Smart région d’Europe et en a fait la démonstration au VivaTech.

D’autres pépites provençales se sont également rendus à ce VivaTech ; Book my Helo, Ween Home, Keeex, Thecamp pour ne citer qu’eux ! En tout, c’est une trentaine de start-up Aix-Marseille qui a fait le show à Paris devant plus de 50 000 visiteurs, 1 000 investisseurs et industriels et Emmanuel Macron !

Visite d’Emmanuel Macron en terrain conquis

Le président de la République est venu rendre visite aux startuppers dès le premier jour du Salon. A VivaTech, Emmanuel Macron était en terrain conquis. Après être allé à la rencontre des start-up et des grands groupes, le Président de la République s’est dit fier : fier des start-up et fier du développement de l’événement « L’année prochaine, il faut que ce soit encore davantage. Je vous lance le défi de devenir le nouveau CES, je veux qu’ici à Paris, vous réussissiez à créer le rendez-vous international de l’entreprenariat, et de l’innovation dans le monde. C’est cela votre défi’’ a-t-il déclaré tout en rappelant son engagement en faveur d’une start-up nation et de l’entreprenariat en France.

« Aujourd’hui, la France est en train de devenir la nation des start-up et elle doit réussir ce pari. C’est cela que je veux faire avec vous dans les années qui viennent : précéder, anticiper, porter ce mouvement. Alors oui, ce que vous avez commencé à faire, ce que vous incarnez aujourd’hui et que nous allons continuer ensemble suppose d’être plus entreprenant, plus fort, plus exigeant« , a exprimé le Président de la République. Objectif : « Je veux aussi que ce soit un pays des licornes, de grands groupes nouveaux, le pays des géants de demain ! »

Le président a également rappelé les principales mesures de son programme en faveur des entreprises : baisse de l’impôt sur les sociétés, baisse de charges sociales, suppression du RSI. Emmanuel Macron a annoncé une mesure phare : celle de la création d’un fonds de 10 milliards d’euros pour l’innovation, « pour investir aux étapes clés de la croissance ».  Enfin, Emmanuel Macron a annoncé l’ouverture officielle du French Tech Visa destiné à faire venir des talents désireux de s’implanter en France. Et de conclure en anglais dans le texte pour les start-up étrangères présentes : « The France is the place to be. This is the place to invest. »

Discours d’Emmanuel Macron, président de la République, lors de sa visite au Viva Technology 2017.

Pas de commentaires

Publier un commentaire