VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

AIX MARSEILLE METROPOLE FRENCH TECH will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing. Please let us know all the ways you would like to hear from us:

You can change your mind at any time by clicking the unsubscribe link in the footer of any email you receive from us, or by contacting us at camille@amft.io. We will treat your information with respect. For more information about our privacy practices please visit our website. By clicking below, you agree that we may process your information in accordance with these terms.

We use MailChimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to MailChimp for processing. Learn more about MailChimp's privacy practices here

[Vidéo] #Smart City : Netsystem Digital et la Ville d’Aix-en-Provence en visite d’étude à Copenhague, laboratoire de la future ville intelligente

C’est à l’initiative d’Axians Marseille, intégrateur du wifi public à Aix-en-Provence et de Cisco, principal acteur dans la digitalisation de la ville de Copenhague et de tous les services associés à la ville, que Stéphane Paoli, adjoint à la mairie d’Aix-en-Provence, en charge du numérique, très féru de smart city, et Olivier Cazzulo, président de la commission smart city d’#AMFT et président de Netsystem Digital, société spécialisée dans la transformation numérique prestataire de la ville d’Aix-en-Provence, ont effectué il y a quelques semaines un voyage d’études à Copenhague.
Objectif : voir et s’imprégner de ce que les danois développent et testent en conditions réelles en matière de ville intelligente.

 
Le grand Copenhague, avec son 1,2 million d’habitants, constitue en effet un territoire idéal pour le défi que s’est lancé la municipalité danoise ces dernières années : faire de la cité de la Petite Sirène une ville verte intelligente, adaptée au changement climatique et qui devienne neutre en carbone d’ici à 2025. Lancé en 2009, lorsque la capitale hébergeait la conférence climatique COP15 qui s’était conclue sur un échec, l’ambitieux pari paraît en passe d’être gagné. Vinge, la nouvelle ville intelligente, l’Energy Lab de Nordhaven, les laboratoires pour l’éclairage dits Doll et Streetlab sont autant d’initiatives concrètes pour tester des solutions innovantes. La capitale danoise a adopté la méthode ‘’Test & Learn’’. Soutenu par le gouvernement qui injecte de lourds moyens financiers, Copenhague souhaite ainsi inspirer les entreprises, les pousser à innover, et montrer que construire la smart city éthique du futur est possible.
Poubelles intelligentes, outil de mesure de la qualité de l’air, smart parking, luminaires connectés…les applications en cours de développement sont légion. Ainsi les poubelles pourraient envoyer de l’information sur leur remplissage afin d’optimiser l’utilisation des camions poubelles en leur disant où et quand passer.
Autre exemple, ces lampadaires à la technologie LED couplés à un système qui permet de régler la puissance de l’éclairage en fonction de l’heure, voire même de les déclencher à l’approche d’un véhicule. Ils peuvent faire économiser 70 % d’énergie, un gain énorme pour les communes.

Vidéo : Stéphane Paoli nous explique pourquoi il est venu à Copenhague à l’occasion de ce voyage d’étude.

Stéphane Paoli et Olivier Cazzulo, accompagnés de Vincent Lemoux, directeur régional d’Axians Marseille, et Jérôme Richard, DSI d’Aix-en-Provence, ont ainsi visité dans la banlieue de Copenhague, le ‘’Doll Living Lab’’, laboratoire privé mais financé par le ministère danois de l’énergie, qui teste une cinquantaine de systèmes d’éclairage progressif à LED de dix-huit fabricants sur 13 kilomètres de route et de pistes cyclables. Or, la ville d’Aix-en-Provence porte une réflexion justement sur la stratégie qui consiste à équiper de capteurs tout ce qui relève du mobilier urbain, du lampadaire à la poubelle…Hier, c’est un lampadaire qui s’achetait, aujourd’hui c’est un système de technologies de l’information !

Au Danemark, tout le monde adhère à cette cause, surtout le maire de Copenhague, Per Boesgaard, qui souhaite faire de sa ville une ville phare, une référence pour les autres villes. ‘’Si on obtient de bons résultats, ce pourrait être la clef de la construction de meilleures villes à l’avenir. Pour nous, smart signifie : durable, pratique et où il fait bon vivre”.

Vidéo : Olivier Cazzulo tire les enseignements de ce voyage d’études à Copenhague

No Comments

Give A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.