VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

Jean-Yves Le Drian à thecamp pour présenter la stratégie internationale de la France pour le numérique

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est rendu le 15 décembre 2017 à Aix-en-Provence au sein de l’espace thecamp, lieu emblématique de l’innovation en matière de numérique, pour présenter la stratégie internationale de la France pour le numérique, résultat d’une consultation publique lancée en 2016.

A l’occasion de cette visite, Jean-Yves Le Drian a défendu les principes de « neutralité du net » et de multilatéralisme dans la gestion des risques cyber, alors que les Etats-Unis se sont prononcées la veille pour la fin de l’égalité d’accès aux services du Net. La Commission fédérale des communications américaine (FCC), régulateur du secteur aux Etats-Unis, a en effet décidé d‘abroger le principe de la neutralité du Net édicté en 2015 par l‘administration Obama pour garantir un traitement égal des flux de données par les opérateurs. Il oblige les fournisseurs d’accès internet (FAI) à traiter tous les contenus en ligne de la même manière,
La France continuera à défendre le principe de la neutralité de l‘internet, quelle que soient les décisions que peuvent prendre d’autres pays”, a réagi le chef de la diplomatie française. “C’est un principe cardinal pour qu’Internet soit un espace d’ouverture et d’innovation”, a-t-il ajouté lors de son discours.
Le ministre a fait l’éloge du multilatéralisme, assurant que « la stratégie de la France est de promouvoir un ordre numérique international coopératif, avec des règles partagées, gage de confiance mutuelle« . « L’horizon de cette stratégie est européen. C’est en effet le niveau critique pour peser réellement dans les négociations que nous aurons à conduire, avec les Etats comme avec les acteurs privés. Seule l’Union européenne aura le poids nécessaire pour incarner et porter cette vision à l’échelle internationale« , a ajouté M. Le Drian.
Il a également plaidé pour la possibilité donnée aux Etats « dans les cas où une attaque informatique serait constitutive d’une menace contre la paix et la sécurité internationales, de saisir le Conseil de sécurité des Nations Unies« . Le ministre a par ailleurs estimé qu' »une attaque informatique majeure pourrait constituer une agression armée au sens de l’article 51 de la Charte des Nations Unies« , qui définit le droit de légitime défense en cas d’agression extérieure.
Enfin en termes de fiscalité, le ministre a annoncé que le gouvernement « travaille à des projets de taxation avec pour objectif que le caractère immatériel de l’activité numérique n’échappe pas à une imposition adaptée« .

A LIRE : LA STRATEGIE INTERNATIONALE DE LA FRANCE POUR LE NUMERIQUE

[Vidéo] Jean-Yves Le Drian a par ailleurs participé à une table-ronde sur les ‘‘Enjeux de demain pour le monde numérique » avec des experts du secteur, tels qu’Alexandre Cadain, fondateur d’Anima.ai, spécialiste de l’Intelligence Artificielle, Naomi Roth, fondatrice de Virtuality for Reality, experte internationale dans les domaines liés à la Réalité Virtuelle, et Ammin Youssouf, fondateur de la plateforme Afrobytes qui connecte la diaspora tech avec les écosystèmes africains.

Pas de commentaires

Publier un commentaire