VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

Disparition tragique de Frédéric Chevalier, fondateur de thecamp : #AMFT perd l’un de ses plus emblématiques chefs d’entreprise

12 juillet 2017 : Renaud Muselier, Frédéric Chevalier et Corinne Vezzoni lors de la visite du chantier de Thecamp

C’était sa dernière apparition publique, le 12 juillet dernier, Frédéric Chevalier accueillait sur le chantier de thecamp, Renaud Muselier, le président de la région PACA.

Agé de 52 ans, l’entrepreneur aixois, fondateur de thecamp, le campus dédié à la ville de demain est décédé vendredi 21 juillet dans un accident de la route sur la commune de Cabriès, dans les Bouches-du-Rhône. Au guidon de sa moto, il est entré en collision avec un scooter, dans des circonstances qui restent à établir.

Aix-Marseille French Tech perd l’un de ses plus emblématiques chefs d’entreprises. Kevin Polizzi (Jaguar Network), chef d’entreprise également parle de l’ami et du précurseur qu’était Frédéric Chevalier. « Fred au-delà d’être un visionnaire, est surtout un précurseur, homme d’action qui n’hésite pas à prendre des risques pour porter ses projets au réel. Cet homme d’exception résolument pragmatique comprend la nécessité d’importer sur notre territoire un nouveau modèle pour accompagner la transition sociale, s’attaque au sujet roi, celui de la formation et de l’acculturation. (…) Fred Homme de marketing, aura compris avant tout le monde l’impact de la Smart City sur le monde de demain, comme une étape préalable à notre capacité d’évolution, ce sera le thème principal de thecamp.

Impliqué dès la première heure dans notre candidature à la French Tech, il avait une vision très claire de la réussite de ce projet immense, ayant souhaité nous transmettre son relais pour porter sur le territoire une équipe en charge de « bâtir » cette filière numérique qui allait bientôt contaminer l’ensemble des métiers. Fred au-delà d’être l’un des génies de ce territoire était avant tout un grand ami, homme d’influence et de raison, qui laissera dans nos vies un immense vide. »

L’entrepreneur aixois était passionné et charismatique mais aussi un père et un époux. André Jeannerot, président de Medinsoft, en charge de la gouvernance d’Aix-Marseille French Tech pense avant tout à ses proches. ” J’ai une pensée émue pour sa famille et ses collaborateurs qui vont devoir affronter le vide que laisse cette disparition tragique. C’est toute la communauté d’Aix-Marseille French Tech qui s’associe à moi pour les soutenir dans cette épreuve et poursuivre son action. Frédéric Chevalier nous a ouvert la voie et nous avons le devoir de poursuivre son œuvre pour montrer au monde qu’ici, un projet économique soutenu par les collectivités, va vivre au-delà des frontières et faire rayonner notre région. Nous sommes thecamp!”

Stéphane Soto, directeur général d’# AMFT, « sous le choc suite à ce décès tragique et brutal », souligne que « nous perdons un homme à la vision sans égale dans notre métropole mais également en France. Il arrivait au terme du rêve de sa vie, thecamp, un projet gigantesque en terme de surface mais aussi de résonance sur le plan international. Je suis navré qu’il ne puisse pas achever ce projet dont nous avons tous besoin. Les acteurs économiques et #AMFT portent désormais une immense responsabilité, celle de parachever son œuvre. L’équipe de thecamp est formidable et a besoin du soutien de toutes et de tous à commencer par celui d’#AMFT.

L’homme va nous manquer, car avant d’être un chef d’entreprise, Frédéric était un père de 3 enfants et un époux. Dans ces moments tragiques, nous pensons à sa famille et nous leur adressons toutes nos condoléances.

J’ai aussi une pensée forte pour la jeune fille, impliquée dans l’accident et qui est très grièvement blessée. Je souhaite de tout mon cœur qu’elle puisse se remettre de ce terrible accident. »

Frédéric Chevalier dont les obsèques auront lieu mercredi 26 juillet en la Cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence puis au crématorium de Luynes, ne verra pas la concrétisation de son dernier projet, le campus de nouvelle ­génération thecamp, dont la vocation est de travailler sur les smart cities, les villes intelligentes de demain et dont l’inauguration est attendue pour la fin du mois de septembre.

 

 

Pas de commentaires

Publier un commentaire