VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

Votre startup est lancée. Vous avez vos premiers clients et votre processus commercial est éprouvé. Vous avez un potentiel de croissance important. Vous cherchez des fonds pour continuer et accélérer votre développement notamment vers l’international.

LA LEVÉE DE FONDS AUPRÈS DE FONDS D’INVESTISSEMENT

Typologie des financements durant le cycle de vie de la startup :

besoins_fonds_startup_cycle_vie2

 

A noter : les levées de fonds de Série A interviennent à partir des premiers succès, les Série B à partir du décollage et ainsi de suite pour les Séries C, D…

La levée de fonds s’adresse aux entreprises à fort potentiel qui souhaitent faire appel à un financement extérieur auprès d’investisseurs essentiellement privés. Elle peut intervenir à différents stades de maturité de l’entreprise en fonction de ses besoins. C’est l’une des deux solutions de financement de l’entreprise (et non pas accordée à la personne comme les aides et subventions publiques) avec le prêt bancaire.

Lorsque la levée de fond intervient au lancement du projet pour financer le démarrage de votre activité et de ses premiers besoins, on parle de capital innovation ou capital risque (venture capital). Le capital amorçage (seed capital) est l’un des éléments du capital risque. Il répond aux premiers besoins de financement de l’entreprise. Il est le premier apport en capital d’une startup.

On parle ensuite de capital développement pour financer le développement de l’entreprise et l’accélération de sa croissance notamment à l’international sur des tours de financement supérieurs à 5M€.

Le principe de la levée de fonds réside sur une prise de participation d’investisseurs au capital de votre société. Ainsi, pour collecter des fonds, vous émettez des titres de votre société et les vendez à des investisseurs. Ces titres seront affectés au capital de votre société et serviront à financer son besoin de développement. Les investisseurs deviennent donc actionnaires de votre société à la signature d’un nouveau pacte d’actionnaires.

Dans les phases de démarrage, ces investisseurs peuvent être des Business Angels ou des fonds d’amorçage qui interviennent après ou conjointement avec les Business Angels investissant entre 100 et 500K€ par projet. Leur objectif est en général de réaliser une plus-value à court terme.

Les fonds d’investissement en capital risque interviennent pour des deuxièmes ou troisièmes tours de tables (levée de fonds) avec de gros moyens financiers généralement de plus d’un million. La mise en place d’une force de vente et le développement du marketing sont les principales actions financées par le capital risque. Il conseille et accompagne l’entreprise dans son développement. Qu’ils soient publics ou privés, leur objectif est aussi de participer financièrement au développement d’entreprises innovantes à fort potentiel de croissance afin de réaliser une plus-value lors de la cession des titres. Mais à la différence des Business Angels, les fonds n’investissent pas leur propre argent, ils font de la gestion pour compte de tiers avec un cahier des charges contractualisé avec leur investisseur leur imposant des contraintes qui peuvent être par exemple sectorielle, en matière de maturité des entreprises ou encore géographique.

Le processus de levée de fonds prend généralement du temps, entre 3 et 12 mois et nécessite donc de disposer d’une avance de trésorerie en conséquence. Une forte mobilisation du chef d’entreprise est demandée pendant les différentes étapes du processus. Une préparation et un accompagnement par des professionnels est nécessaire pour présenter son projet et séduire son auditoire. Il faut totalement maitriser toutes les dimensions de son activité (stratégie, finances, partenariats, gestion de l’entreprise, ressources humaines, développement commercial, juridique…) et savoir la mettre en avant en démontrant son fort potentiel de croissance. Cela ne s’improvise pas d’autant plus que les pièges sont nombreux alors mettez toutes les chances de votre côté en consultant au plus tôt des spécialistes de l’accompagnement dont le but est de vous faire gagner du temps et mettre toutes les chances de réussite de votre côté.

FONDS D’INVESTISSEMENT

Paca investissement est un fond de co-investissement public créé par la région PACA, financé à moitié par l’Europe (fonds FEDER) et géré par Turenne Capital. Il permet de co-investir dans les PME de croissance en partenariat avec un co-investisseur privé (Business Angel par exemple). Il a ainsi pour vocation de faire effet-levier sur les capitaux-risqueurs et investisseurs régionaux et nationaux, de mutualiser les risques, d’accroitre les capacités en fonds propres des entreprises en mutualisant investissements privés et publics.
Le ticket est compris entre 200 000 euros et 2 millions d’euros.

Paca Emergence est un fond de capital-risque créé par la Région PACA et géré par ACG Management pour soutenir les TPE/PME régionales dans la réussite de leurs projets. Il s’adresse aux entreprises qui par leur taille ou leur phase de vie ne trouvent qu’une réponse partielle sur le marché actuel du financement de l’entreprise.
Le financement de PACA EMERGENCE a vocation à faire effet de levier sur le financement privé (prêt bancaire, levée de fonds, etc.).
Le ticket pouvant est compris entre 15k et 150k€.
http://www.regionpaca.fr/uploads/media/paca_emergence_1114_01.pdf

R2V est un fond interrégional (PACA et Rhône Alpes) d’amorçage destiné à soutenir la création de jeunes entreprises innovantes à très fort potentiel dans les secteurs technologiques. Il a pour objectif d’investir dans une quinzaine de startups pour permettre de consolider leurs fonds propres afin d’atteindre le stade de la preuve industrielle et commerciale. La syndication avec d’autres investisseurs de l’amorçage sera recherchée afin d’augmenter l’efficacité et la création de valeur. Celles-ci ont en outre vocation à s’appuyer sur leurs liens privilégiés avec des laboratoires de recherche et les SATT. A cet effet, R2V vise à renforcer, par le soutien aux entreprises innovantes, les partenariats entre les industriels et les laboratoires de recherche académique et à développer l’emploi régional.
Les tickets d’investissement vont de 500k à 2,5M€.

Retrouvez l’ensemble des fonds d’investissement publics et privés de la région PACA sur le site de Finances Méditerranée, réseau régional d’appui aux entrepreneurs pour leur développement et le financement de leur croissance en Méditerranée.

Et notamment :

 

Par ailleurs, la CEFIM (Communauté Économique et Financière Méditerranéenne) propose un service d’appui en dispositifs financiers au travers de sa plate-forme EXPERFI réservé aux chefs d’entreprise de TPE PME de plus de trois ans d’existence. EXPERFI  intervient dans trois domaines:

1/ Service d’assistance et d’orientation dans les recherches de financement Haut et Bas de bilan

2/ Support pour les Chefs d’Entreprise dans la transmission de leur Société

3/ Conseil et assististance des Chefs d’Entreprise pour la prévention et la restructuration de leur société