VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

LA « LOVE MONEY »

Type : prêt / actionnariat
Montant max : quelques centaines à quelques milliers d’Euros
Conditions : – 

Il s’agit de réaliser un premier tour de financement auprès de ses proches (famille, amis…) et donc d’être confronté au partage de son capital. Il faut alors rédiger des statuts et un pacte d’actionnaires pour cadrer les règles de cohabitation. La Love Money est aussi appelée les 3C : cousins, copains, cinglés !

Généralement, la love money intervient en premier lieu en vue d’augmenter les fonds propres du projet. Son rôle est parfois essentiel dans la mise en place d’un financement participatif (cf. ci-dessous). L’apport de Love Money au démarrage montre aux autres investisseurs que l’entrepreneur a déjà su convaincre ses proches et qu’il est crédible auprès de ceux qui le connaissent.

Cette démarche est encouragée par les pouvoirs publics en permettant des déductions d’impôts à hauteur de 22% des versements (loi Dutreil 2003). Cette réduction d’impôts monte à 75% pour les particuliers assujettis à l’ISF dans une limite de 45 000€ depuis la loi Tepa (2007). En cas de dons familiaux, on peut également prétendre à une exonération des droits de mutation (loi de finances de 2009).

Bon à savoir :

Etudiez bien votre projet en amont. En effet, si dans un futur proche vous avez besoin de financer votre business par une campagne de crowdfunding, mieux vaut ne pas récolter de love money et réserver ses apports à votre campagne…