VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

Smart Grids : la région PACA retenue pour le projet Flexgrid

La décision était attendue avec impatience. Elle est tombée le 15 mars dernier : le projet Flexgrid portant sur le déploiement à grande échelle des smart grids, est retenu. La nouvelle a été annoncée par Ségolène Royal, ministre de l’environnement et de l’énergie, et Emmanuel Macron, ministre de l’économie.  La PACA fait partie avec la Bretagne et le Nord-Pas-de-Calais des trois lauréats de l’appel à projets lancé le 15 avril 2015 pour la “Ville durable” de la Nouvelle France industrielle.

Pour la région, c’est une belle opportunité : Flexgrid devrait mobiliser 150 M€ de la part des partenaires publics et privés et constituer une vitrine mondiale en matière de réseaux électriques intelligents. Il est bon de rappeler que les réseaux électriques intelligents combinent les technologies de l’énergie et du numérique. Ils permettent d’intégrer les énergies renouvelables et les véhicules électriques au système électrique, et de piloter la consommation. Ceci afin de favoriser les économies d’énergie et de réduire les factures électriques. Ils sont une brique essentielle de la transition énergétique pour la croissance verte.

Le projet Flexgrid avait été déposé l’été dernier par le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et il est ambitieux puisque, dans ce domaine des smart grids, il s’agit de changer d’échelle et de passer d’un simple démonstrateur à un déploiement sur un territoire.

Après analyse des dossiers par un collège d’experts indépendants, le dossier FLEXGRID a été retenu ainsi que deux autres dossiers : SMILE, déposé par le Conseil régional de Bretagne, en lien avec les Pays-de-la-Loire; YOU & GRID, déposé par la métropole européenne de Lille, en lien avec le Nord-Pas-de-Calais. Au total, cinq dossiers avaient été déposés.

Le succès de Flexgrid salué par la Région

« Ce succès illustre notre capacité à sans cesse innover et renforce ma détermination à faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur la première Smart région d’Europe » s’est réjouit Christian Estrosi, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. “grâce à cette désignation, aux 150 millions d’euros d’investissements publics et privés en faveur des projets de la candidature Flexgrid, Provence-Alpes-Côte d’Azur bénéficiera également d’un accès prioritaire au 50 millions dédiés dans le cadre des grands investissements d’avenir et de 40 millions d’euros d’investissements portés par les gestionnaires de réseaux, RTE et ERDF” a expliqué le président de la région qui s’était engagé il y a quelques jours à faire de la région PACA, la première Smart région d’Europe, à l’instar de Nice, aujourd’hui classée quatrième Smart City au niveau mondial.

« C’est pourquoi, a conclu Christian Estrosi, j’annonce la création d’une Opération d’Intérêt Régional autour des Smart Grids qui nous permettra d’accentuer la recherche et l’innovation et de concentrer nos ressources sur ces enjeux d’avenir : il s’agit de faire de notre territoire un incubateur d’idées et de solutions nouvelles et ainsi propulser notre économie vers demain » souligne Christian Estrosi.

Flexgrid : un projet porteur de plus de 6.000 emplois

Le projet Flexgrid est porté par les collectivités, les pôles “Capénergies” et SCS (Solutions Communicantes Sécurisées), les PME et les industriels de la région PACA avec une enveloppe de 200 millions d’euros pour mettre en place un réseau électrique intelligent. Avec 27 projets de territoires, 7 projets transverses, Flexgrid est potentiellement porteur de plus de 6.200 nouveaux emplois dans la région PACA et éviterait l’émission de près d’1 million de kTCO2.

L’objectif de ce projet est de créer un smart grid qui optimise la distribution de l’électricité en utilisant des technologies numériques et intelligentes. Parmi les infrastructures qui seront installées, les compteurs intelligents et communicants qui permettront aux gestionnaires des réseaux électriques de connaître en temps réel la consommation énergétique des ménages ainsi qu’un smart grid qui pourra gérer de façon intelligente la production et la distribution de l’électricité. Les compteurs Linky d’ERDF seront installés dans les bâtiments en France d’ici 2020 et le gouvernement a confirmé cette volonté de rendre le réseau électrique intelligent dans la loi pour la transition énergétique et une croissance verte définitivement adoptée le 22 juillet. Les compteurs intelligents permettront aux agents d’ERDF de procéder au relevé des compteurs à distance et pourront ainsi ajuster en temps réel l’offre et la demande évitant le gaspillage d’énergie et une gestion optimale du réseau qui est de plus en plus alimenté par les énergies renouvelables intermittentes.

Avec un marché mondial des Smart Grids estimé à 30 Milliards d’euros par an, FlexGrid devrait participer au rayonnement économique du territoire régional, à la sécurisation de l’alimentation électrique de l’Est de Provence-Alpes-Côte d’Azur et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Pas de commentaires

Publier un commentaire