VITE !

INSCRIS-TOI À LA NEWS HEBDO #AMFT !

No bullshit | 100% garantie

Pas convaincu ?

Alors jette un oeil aux news précédentes.

AIX MARSEILLE METROPOLE FRENCH TECH will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing. Please let us know all the ways you would like to hear from us:

You can change your mind at any time by clicking the unsubscribe link in the footer of any email you receive from us, or by contacting us at camille@amft.io. We will treat your information with respect. For more information about our privacy practices please visit our website. By clicking below, you agree that we may process your information in accordance with these terms.

We use MailChimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to MailChimp for processing. Learn more about MailChimp's privacy practices here

#CES 2018 : Clap de fin pour les start-up d’#AMFT

Clap de fin pour nos start-up, le CES 2018 de Las Vegas a fermé ses portes vendredi dernier. Retour en France pour récupérer le temps d’un week-end de ces 4 jours hyper intenses entre les pitchs devant les investisseurs ou d’hypothétiques clients, les contacts, les démonstrations à assurer en continu, les soirées networking …et après ce sera l’heure du bilan pour chacune d’entre elles.
Le premier constat que l’on peut faire, c’est l’engouement suscité par les 42 start-up régionales, et en particulier les provençales, présentes au sein de l’Eureka Park. ‘’Leurs stands ont été pris d’assaut’’ commentait même Stéphane Soto, directeur général d’Aix-Marseille French Tech dans son carnet de bord diffusé quotidiennement dans les colonnes de Made In Marseille ou sur France 3 Provence-Alpes.
Avec 4.000 exposants et plus de 5.000 journalistes, la tentation est toujours grande d’être à l’endroit « où il faut être », mais il faut intéresser et avoir quelque chose à proposer ! Que ce soit les start-up habituées du CES comme Customer Labs, Ween, Solable Qista ou BookMyHelo, ou les petits nouveaux tels que Perspective(s), @Health, Wintual, Walkoo ou Exalt3D, toutes se sont affichées sans complexe !
Mais le plus gros travail reste à faire ! L’enjeu maintenant, c’est qu’une suite soit donnée à ce salon, que les entreprises fassent le tri dans leurs contacts et les sollicitent à nouveau, qu’elles finalisent les négociations, dont celles qui sont encore sous le sceau du secret, engagées auprès de partenaires, de distributeurs ou d’investisseurs de toutes nationalités car le CES permet aussi à des start-up françaises d’être détectées par des groupes français !

Julien Tournier – Sonora Labs

C’est le cas de la startup aixoise, Sonora labs qui a reçu les dirigeants de l’enseigne Boulanger pour négocier un partenariat essentiel pour son développement. Renaud Muselier, président de la Région Sud s’était même invité à cette rencontre afin de montrer le soutien de l’institution politique à la start-up ! Fondée par Julien Tournier, Sonora Labs propose la Lola Box, un cloud personnel, une solution de stockage de ses données sécurisée et accessible à distance d’une capacité de 1 To qui comprend également un média center permettant d’accéder à tous ses contenus sur sa TV ou son enceinte connectée.
En revanche, ce sont des multinationales, l’américaine PepsiCo et la suisse Nestlé, qui semblent s’être intéressé à Solable en leur rendant visite sur leur stand. Primés l’an dernier pour le produit LaDouche, les aixois de Solable sont revenus à l’Eureka Park, avec une nouvelle innovation, LaVie, la solution qui rend l’eau du robinet aussi pure que de l’eau minérale sans ajouter de produits.
Alors bien sûr, il y a les start-up qui n’ont signé aucun contrat, pour autant elles n’ont pas fait le voyage pour rien ! Elles ont eu d’autres formes de valorisation comme de la médiatisation, ce fut le cas pour Air Drone Space ou Geo Sentinel… et toutes reviennent avec un gros paquet de cartes de visite qu’il faut exploiter pour obtenir des retombées concrètes.Pour ces startupers, participer au CES c’est déjà se démarquer pour trouver des investisseurs et des partenaires, ou vendre ses produits. Passer par la case CES, une idée qui séduit, la preuve, les start-up sont de plus en plus nombreuses chaque année.

 

 

 

 

 

 

 

No Comments

Give A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.